cookie-okara

Aujourd’hui je voulais vous parler de l’okara… « L’oka-quoi ? » 😉.

Qu'est-ce que l'okara?

Pour ceux qui ne connaissent pas ce mot, «okara» est à la base le nom japonais qui désigne la pulpe de soja obtenue lors de la confection du tofu ou du lait de soja. Aujourd’hui, ce mot désigne tous les résidus de graines, oléagineux, céréales ou légumineuses que l’on récupère après la création de lait végétaux.

Comment l'obtenir?

Personnellement, j’ai à la maison un magnifique extracteur de jus que j’adore, de la marque Kuvings (jetez un coup d’œil sur cet article). En ce moment, je le boude un peu (peut-être un peu flemmarde je suis, non ?). Mais il y a des périodes où je l’utilise tous les jours ! Principalement pour faire des jus de fruits frais mais aussi pour faire des laits végétaux maison. J’ai entre autres déjà testé le lait d’amandes et le lait de noix de cajou et c’était trop bon 😊. On dose l’épaisseur que l’on souhaite et donc l’arôme plus ou moins prononcé… Bref, j’ai adoré l’expérience. Mais une chose me chagrinait : qu’allais-je faire de cette jolie pâte d’oléagineux ?

Car, que l’on fasse son lait végétal avec l’extracteur ou au blender, il reste dans tous les cas ces résidus que l’on serait tenté de mettre à la poubelle… Mais non, STOP ! J’ai quelques idées pour vous !!

Comment l'utiliser?

On peut l’utiliser de plusieurs manières ! Déjà, tout dépend de la manière dont vous l’avez obtenue. Par exemple moi, avec mon extracteur, l'okara ressort relativement « sèche », mais lorsque vous faites votre lait végétal maison avec blender par exemple votre pulpe sera plus « mouillée ». Du coup, je vous propose de la sécher 1h au four à 120° étalée sur une plaque avec du papier sulfurisé.

Une fois séchée, vous pouvez le réduire en poudre pour avoir votre poudre d’amandes homemade par exemple et l’utiliser dans des gâteaux, cookies, energy balls, granola, chapelure… Alors, vous voyez, il y a plein de choses à faire avec ça 😊

Une petite recette ?

Bonne dégustation et à très vite !


One Thought on “Okara”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *